L’UNION AFRICAINE LOUE LES EFFORTS DE LA FMM ET APPROUVE LE RENOUVELLEMENT DE SON MANDAT

  • Home
  • HQ
  • L’UNION AFRICAINE LOUE LES EFFORTS DE LA FMM ET APPROUVE LE RENOUVELLEMENT DE SON MANDAT

La transformation de la Force Multinationale Mixte (FMM) en une force formidable a commencé en 2014, lorsque les terroristes Boko Haram (TBH) ont intensifié leurs activités néfastes conduisant à la destruction gratuite de vies et de biens des communautés dans le Bassin du Lac Tchad. Les pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) ont alors dû s’appuyer sur le cadre de sécurité existant de la FMM. En conséquence, lors de sa 484e réunion des Chefs d’Etats et de gouvernement tenue à Addis-Abeba le 29 janvier 2015, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine (CPSUA) a décidé de soutenir les efforts des Etats membres de la CBLT et du Bénin en autorisant le déploiement de la FMM. Ainsi, la FMM a été remodelée et réopérationnalisée avec une capacité accrue d’environ 10 000 hommes et son Quartier Général situé à N’Djamena, au Tchad.

La FMM a alors été mandatée entre autres pour ” créer un environnement sûr et sécurisé dans les zones affectées par les activités de Boko Haram et d’autres groupes terroristes, afin de réduire de manière significative les violences contre les civils et autres abus “. La Force a commencé ses opérations le 30 juillet 2015 avec le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Nigeria comme Pays Contributeurs de Troupes. Dans une réminiscence des activités de la Force contre les terroristes de BH/ISWAP, le CPSUA lors de sa 1057e réunion virtuelle tenue le 14 janvier 2022 a examiné le rapport sur la FMM et a décidé de renouveler ses mandats pour une autre période de douze (12) mois à compter du 01 février 2022.

Au cours de la réunion, les membres du Conseil, les Présidents de la CEDEAO et de la CEEAC, le Chef de Mission de la FMM, l’Ambassadeur Mamman Nuhu, et le Commandant de la FMM, le Général de Division AK Ibrahim, ont longuement débattu des progrès et des défis de la Force. Le Conseil a pris note avec satisfaction et s’est félicité des progrès significatifs enregistrés et de l’engagement de la Force dans la lutte contre les insurgés. Il a salué le dévouement et la détermination des troupes à réduire les capacités opérationnelles des terroristes du BH/ISWAP dans la région. Le Conseil a également rendu hommage aux soldats et aux civils qui ont payé le prix ultime et a exprimé ses sincères condoléances aux familles et aux gouvernements de ceux qui ont perdu la vie au cours de la lutte contre le terrorisme.

Tout en condamnant les activités odieuses des terroristes contre les civils et les troupes, qui ont exacerbé la grave crise humanitaire dans la région, le Conseil a réaffirmé sa détermination à mobiliser des ressources et un soutien adéquats pour la FMM afin de renforcer ses capacités professionnelles dans la lutte contre la menace des insurgés. Reconnaissant et appréciant le soutien considérable de l’Union Européenne (UE) à la FMM, l’UA a réitéré ses appels aux États membres, aux autres partenaires stratégiques et à la communauté internationale pour qu’ils redoublent leur soutien humanitaire aux communautés touchées afin de leur permettre de se réinstaller en toute sécurité dans leurs foyers ancestral.

La Commission de l’UA a assuré la FMM de son soutien nécessaire pour lui permettre de consolider les succès opérationnels enregistrés contre les terroristes BH/ISWAP et l’extrémisme violent dans la région du Lac Tchad. Elle a ajouté qu’elle redoublera d’efforts pour aider la CBLT à approfondir le partenariat avec la CEDEAO et la CEEAC, ainsi qu’avec d’autres institutions régionales et organisations non gouvernementales concernées.

Leave A Reply

X