L’OPERATION INTEGRITE DU LAC DE LA FMM FAIT UNE INCURSION DANS LES ENCLAVES DES TERRORISTES DANS LA REGION DU LAC TCHAD

  • Home
  • Uncategorized
  • L’OPERATION INTEGRITE DU LAC DE LA FMM FAIT UNE INCURSION DANS LES ENCLAVES DES TERRORISTES DANS LA REGION DU LAC TCHAD

Dans une démonstration claire de ses efforts déterminés pour éliminer rapidement les terroristes de Boko Haram et les insurgés de l’État islamique de la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP) qui hibernent aux abords du lac Tchad, les troupes de la FMM (Force Multinationale Mixte) ont mené ces dernières semaines des offensives terrestres et aériennes bien coordonnées. L’opération, dont le nom de code est OPERATION INTEGRITE DU LAC, est une opération conjointe et combinée impliquant les troupes de la FMM du Nigeria, du Niger et du Cameroun et les troupes de l’Opération Hadin Kai (OPSHK- Nigeria) ainsi que les forces aériennes de la FMM et de l’OPSHK, d’autres agences de sécurité et la Force Mixte Civile.

Avançant régulièrement dans différents couloirs du théâtre vers des enclaves identifiées, les troupes opiniâtres opérant sous l’aspiration partagée de la FMM ont fait des incursions graduelles mais sans précédent dans les repaires des insurgés. Parmi les zones nettoyées figurent ZANARI, ARINA WOJE, qui servait de grands ateliers de fabrication, ASAGAR, LARKI et GARERE. Les autres zones nettoyées comprennent KERENOA, WURJE, AREGE, ABADAM, DORON LELEWA, KOLARAM et plusieurs autres endroits autour des îles. Au cours de cette opération, plus d’une centaine de terroristes ont été neutralisés. Parmi eux, plus de 10 commandants supérieurs ont été neutralisés à la suite de frappes aériennes meurtrières menées par les forces aériennes combinées dans les îles du lac Tchad. Parmi ces commandants figurent Abubakar Dan Buduma, Abubakar Shuwa, Abu Ali et Abu Jubrilla, entre autres. Des armes sophistiquées de différents calibres ont été détruites ou capturées, notamment une pièce d’artillerie de 105 mm, plusieurs canoës/bateaux, des motos, des bicyclettes, d’autres équipements de terroristes, plusieurs usines de fabrication d’engins explosifs improvisés (IED) et des bunkers ont été détruits. Au cours de l’opération, un nombre important de citoyens innocents, principalement des femmes et des enfants, retenus en captivité par les criminels, ont été sauvés. De grandes quantités de nourriture (céréales), de carburant, de drogues illicites, d’uniformes de terroristes et d’autres matériaux domestiques ont été récupérés et détruits immédiatement.

Les activités récentes de l’opération comprennent une patrouille de nettoyage dans la colonie de Fedondiya, où l’on a découvert de la logistique et des denrées alimentaires, dont plusieurs sacs de maïs et de haricots, des motos, des véhicules militaires et civils immobilisés et cannibalisés. Des machines à meuler, d’autres outils de fabrication de véhicules et des uniformes militaires ont également été détruits et incendiés sur place. Il s’agit manifestement d’un grand camp de Boko Haram/ISWAP qui possède une autre grande usine de fabrication d’engins explosifs improvisés et de véhicules explosifs improvisés, habilement camouflée pour éviter toute détection aérienne. Dans un développement connexe, les troupes de la FMM en patrouille de nettoyage dans les zones générales de Kimeguna près du lac Tchad en République du Niger ont accosté des logisticiens de BHT/ISWAP transportant quatre cent cinquante-sept (457) sacs de poisson dans plusieurs chariots. Les sacs de poisson ont été immédiatement détruits conformément à la procédure opérationnelle permanente de la FMM, tandis que les suspects sont en cours d’identification.

Manifestement frustrés, les criminels du BHT/ISWAP ont eu recours à la pose aveugle d’engins explosifs improvisés et à l’utilisation d’engins explosifs portés par des véhicules. L’une des caractéristiques de l’opération est que les criminels se retirent précipitamment et évitent d’entrer en contact avec les troupes qui approchent. Ils ont recours à des attaques suicides à bord de véhicules. Environ quatre (4) attaques différentes de ce type ont jusqu’à présent visé les troupes déterminées qui n’ont pas été dissuadées. Malheureusement, dix-huit (18) soldats, dont un officier, ont été blessés dans ces attaques et ont été évacués vers diverses installations médicales militaires pour y être soignés, tandis que trois soldats et un membre de la Force Mixte Civile ont fait le sacrifice suprême.

Malgré les défis évidents posés par le terrain difficile, les menaces d’engins explosifs improvisés et d’autres difficultés, en particulier en cette saison religieuse, les troupes continuent de maintenir l’élan, en restant concentrées et déterminées à poursuivre et à décimer les terroristes en fuite, où qu’ils aillent dans les îles du lac Tchad. Le commandant de la force (COMFORCE) de la FMM, le Général de Division Abdul Khalifah Ibrahim, a félicité le commandant adjoint de la force, les commandants de secteur, les autres officiers et surtout les vaillants officiers et hommes de la FMM et d’autres opérations, y compris la Force Mixte Civile, qui opèrent sur le terrain pour leur courage et leur engagement. Tout en rendant hommage aux membres de cette opération, qui ont fait le sacrifice suprême dans l’exercice de leurs fonctions, il les a qualifiés de héros qui ne seront jamais oubliés. Il a également prié pour le prompt rétablissement des héros blessés. Le COMFORCE a exhorté les troupes à être résolues et audacieuses pour éradiquer définitivement les criminels des régions du lac Tchad et a promis un soutien logistique continu aux troupes. Le Général Ibrahim a conseillé aux terroristes de déposer les armes comme des milliers de leurs collègues qui l’ont fait, au lieu de poursuivre une cause futile et vouée à l’échec. Il a enfin appelé les communautés dans les zones d’opération et au-delà à toujours soutenir les forces de sécurité en transmettant rapidement des informations crédibles sur les terroristes afin de mettre un terme au fléau du terrorisme dans la région.

(Voir les photos de l’opération ci-jointes)

Leave A Reply

X