LES TROUPES DE LA FORCE MULTINATIONALE MIXTE POURSUIVENT LEURS OPÉRATIONS DE RATISSAGE DANS LE BASSIN DU LAC TCHAD

  • Home
  • HQ
  • LES TROUPES DE LA FORCE MULTINATIONALE MIXTE POURSUIVENT LEURS OPÉRATIONS DE RATISSAGE DANS LE BASSIN DU LAC TCHAD

Les troupes de la FMM (Force Multinationale Mixte) comprenant des troupes nigériennes et tchadiennes de l’opération INTEGRITE DU LAC ont poursuivi leurs opérations contre Boko Haram/ISWAP dans les îles du Bassin du Lac Tchad. Le 10 juin 22, la force a mené des opérations de ratissage à Kangarwa dans l’Arrondissement de Kukawa dans l’Etat de Borno et a ratisséé le village y compris les localités environnantes de Metele et Dogon Chuku. Les troupes sont entré en contact avec des éléments de Boko Haram/ISWAP dans la zone générale de Dogon Chuku et après un échange de tirs nourris, les terroristes ont tenté de fuir. Les vaillants soldats ont neutralisé plusieurs terroristes qui se sont repliés, déséquilibrés par leurs pertes. Les troupes ont également récupéré un camion-citerne, un mortier 81mm, un fusil Dushka et plusieurs articles logistiques. Aucune perte n’a été enregistrée du côté des troupes de la FMM. Les troupes ont continué leur progression pour ratisser Metele alors que les criminels continuaient de fuir plus profondément dans les tumbuns.

Dans le même ordre d’idées, les troupes de la FMM comprenant des troupes du secteur 3 ont continué à dominer leur base d’appui dans la partie nord des Tumbuns. Les troupes ont mené une opération de ratissage à Tunbun Fulani et dans les zones générales au sud d’Arege mais les TBH ont fui en voyant les troupes approchées. La force a découvert un corps en décomposition et un fusil DUSHKA d’un terroriste présumé de Boko Haram / ISWAP qui a été neutralisé lors d’une rencontre précédente dans les environs. De plus, les troupes du secteur 4 de la FMM déployées à Chettimari en République du Niger ont effectué une barricade et une opération de recherche à l’ouest du village de GOROROP.

L’opération de recherche faisait suite à des informations fournies par un combattant d’ISWAP arrêté qui a avoué être un membre actif d’ISWAP. Plusieurs armes, dont un tube RPG, un fusil AK 47, 182 munitions et 9 chargeurs AK 47 ont été récupérés dans la cachette. Ces opérations réussies et la récupération d’armes, de munitions et d’équipements ont permis de dégrader davantage la capacité opérationnelle de Boko Haram/ISWAP dans le Bassin du Lac Tchad.

Pendant ce temps, les terroristes ont fait des efforts frénétiques par le biais de la propagande pour exagérer leur capacité à attaquer les forces de la FMM, mais en vain. Dans un récent message, ISWAP a affirmé avoir attaqué et tué un nombre important de troupes tchadiennes de la FMM opérant au Tchad. Il s’agissait clairement d’une tentative désespérée des dirigeants d’ISWAP de créer une fausse impression pour tromper leurs combattants qui montrent déjà des signes d’abandon. La seule attaque a été un incident de type EEI où 5 soldats tchadiens ont été blessés et 09 tués alors que les combattants d’ISWAP fuyaient le renforcement des troupes dans la zone.

Le commandant de la Force profite de l’occasion pour exhorter les troupes à ne pas se laisser distraire mais à rester déterminées, car les forces de Boko Haram/ISWAP sont continuellement affaiblies et leur capacité de résistance diminue. Il a une fois de plus appelé les terroristes qui hibernent encore dans les Tumbuns et d’autres parties de la zone d’opération à sortir et à se rendre comme des milliers de leurs collègues qui sont actuellement réhabilités avant qu’il ne soit trop tard.


KAMARUDEEN ADEGOKE
Lieutenant Colonel
Chef de l’Information Publique Militaire
N’Dajmena- Tchad
13 juin 2022

Leave A Reply

X