LA FMM MAINTIENT LA PRESSION SUR LES TERRORISTES BOKO HARAM ET LES INSURGÉS D’ISWAP DANS LE LAC TCHAD

  • Home
  • HQ
  • LA FMM MAINTIENT LA PRESSION SUR LES TERRORISTES BOKO HARAM ET LES INSURGÉS D’ISWAP DANS LE LAC TCHAD

Les troupes de la Force Multinationale Mixte de Mallam Fatori/Damasak à la Base Avancées des Opérations d’Arege, provenant des Secteurs 3 et 4 de la FMM (troupes nigérianes et nigériennes) ont continué avec des patrouilles agressives depuis le 27 avril 2022 pour dominer et mettre la pression sur les criminels. Avec de multiples sorties contre les positions des terroristes, la Task Force Aérienne a fourni un soutien aérien rapproché efficace et a attaqué les criminels pour permettre aux forces terrestres d’accéder aux bastions des terroristes jusqu’alors bien défendus dans les environs de Tumbun Rago. Malgré la forte résistance des terroristes de Boko Haram (TBH), les troupes terrestres ont franchi plusieurs obstacles et dégagé les routes minées, ce qui leur a permis d’entrer en contact avec des TBH.

Après l’engagement opérationnel qui a été fermement soutenu par les TFA de l’OPS HK et de la FMM, une évaluation des dommages de la bataille a clairement révélé qu’au moins 20 TBH ont été neutralisés, douze (12) fusils AK 47, un mortier X de 60 mm et de grandes quantités de munitions de différents calibres ont été récupérés. De même, 05 véhicules armés soigneusement dissimulés et un camion chargé de fournitures destinées aux criminels ont été détruits. Un véhicule de combat MRAP a également été récupéré par les troupes, il avait été transporté de la position l’armée nigériane dans le passé. 

Dans le même ordre d’idées, les troupes du Secteur 1 de la Taskforce Wulgo (troupes de la FMM du Cameroun) ont continué à dominer agressivement les zones qui leur ont été assignées en effectuant une patrouille de nettoyage dans la zone générale de Chikingudu. Les zones étaient désertées mais les troupes sont entrées en contact avec deux logisticiens de Boko Haram qui ont tenté de fuir mais ont été neutralisés par les troupes vigilantes. Pendant ce temps, la Taskforce Amphibie Darak du même Secteur 1 a continué ses patrouilles maritimes pour dominer ses zones. La Taskforce a nettoyé les villages de Bourame et Magoume, mais rien d’important en matière de sécurité n’a été trouvé, les villageois continuant à vaquer à leurs occupations habituelles. La Taskforce a continué vers les villages de Kirta Wulgo et Tcholl, suspectés d’abriter des terroristes de Boko Haram, mais ces derniers ont fui avant l’arrivée de nos troupes. Les abris de fortune vus sur place ont été détruits par les vaillantes troupes. Les opérations terrestres et amphibies combinées ont exercé une forte pression sur les terroristes, les privant de leur liberté de mouvement et d’action, ce qui sera maintenu par les troupes très dynamiques.

( Voir les photos ci-jointes )

Leave A Reply

X