Dans le cadre de son engagement continu à mettre rapidement fin à la menace d’insurrection dans la région du lac Tchad, la Force Multinationale Mixte (FMM) a récemment mené l’Opération SHARAN FAGE avec les troupes de la FMM du Secteur 3 Monguno (Nigeria) et du Secteur 4 Diffa (Niger). L’Opération qui vient de se terminer, fortement soutenue par l’OPS HADIN KAI (Nigeria), visait les terroristes criminels de Boko Haram/ISWAP qui hibernaient dans les environs de la ville de Mallam Fatori, sur les rives du Lac Tchad.

Conformément à son mandat de soutenir le retour sûr et volontaire des personnes déplacées et des réfugiés dans leurs foyers ancestraux, la FMM a assuré la sécurité des travaux de renforcement de la sécurité en cours dans la zone et le fera jusqu’au retour des habitants. L’Opération a également créé un climat favorable aux festivités marquant le 63e anniversaire de la proclamation de la République du Niger, qui se sont déroulées pacifiquement le 18 décembre 2021 à Diffa, en présence de Son Excellence le Président Mohamed Bazoum. Il convient de noter que c’était la première célébration de ce genre depuis de nombreuses années.

Les troupes ont rencontré une forte résistance de la part des terroristes, qui ont lancé plusieurs attaques au mortier, posé des Engins Explosifs Improvisés (EEI) le long de l’itinéraire de progression des troupes, et d’autres attaques avec des EEI portés par des véhicules. Cependant, les troupes ont apporté une puissance de feu supérieure aux insurgés, les forçant à abandonner leurs enclaves. L’Opération SHARAN FAGE a été fortement soutenue par la composante aérienne de l’Opération Hadin Kai et par d’autres partenaires, qui ont fourni des moyens aériens et des équipements de surveillance.

Ce soutien a incité les troupes déterminées à nettoyer avec succès les cachettes de l’ennemi dans et autour de AREGE, GASHIGAR, ASAGA, KAINOA, BANA et KAMAGUNMA, entre autres zones générales. Au cours de cette opération, 22 terroristes de Boko Haram ont été neutralisés, 5 de leurs camions armés ont été détruits, 5 motos et plusieurs bunkers logistiques ont été détruits, tandis que 8 fusils AK47 ont été récupérés. Malheureusement, 6 membres de la Force Mixte (2 officiers et 4 soldats) des deux pays ont fait le sacrifice suprême dans l’exercice de leurs fonctions et environ 16 ont été blessés au combat. 17 suspects ont été arrêtés dans la zone générale des opérations et sont en train d’être profilés.

Le mercredi 29 décembre 21, le Commandant de la Force Multinationale Mixte, le général de division Abdul Khalifah Ibrahim, a visité le Quartier Général de la FMM à Diffa, en République du Niger, où il s’est adressé aux officiers et aux hommes après avoir reçu un compte rendu des opérations par les commandants opérationnels. Il a félicité les troupes qui ont fait preuve d’une bravoure, d’un professionnalisme et d’un courage hors du commun en combattant les criminels dans leurs zones. Après avoir écouté le briefing, il a déclaré qu’il restait encore beaucoup à faire mais que c’était un bon point de départ. Il a promis de mobiliser davantage d’équipements et d’autres outils opérationnels pour les Secteurs. Il a déclaré que l’année 2022 serait une année de décision pour la FMM et a promis de déraciner les criminels de leurs cachettes dans le lac.

Il a rendu hommage aux héros tombés au combat qu’il a décrit comme des martyrs de la liberté. Il a appelé la population du Bassin du Lac Tchad à continuer à soutenir la FMM et à fournir des informations. Il les a également assurés de la détermination de la MNJTF à nettoyer la zone opérationnelle et à la rendre sûre pour tous dans l’année à venir, conformément aux directives des Chefs d’Etat-Majors des pays du bassin du lac Tchad. Il était accompagné lors de sa visite par le Commandant Adjoint de la Force, le Général de Brigade Abdou Assoumane (Niger) et d’autres commandants clés de la FMM.

En marge de cette visite, le COMFORCE et d’autres officiers supérieurs de la FMM ont décoré certains membres du personnel du Secteur 4 de la FMM avec la médaille de service de la FMM. Il les a remerciés pour leur service méritoire. La visite s’est achevée par une conférence virtuelle avec l’Ambassadeur Bankole Adeoye, Commissaire aux Affaires Politiques du Conseil de Sécurité de l’Union Africaine à Addis-Abeba, qui a remercié les COMFORCE et le COMFORCE ADJ pour leurs efforts inlassables et a demandé que ses meilleurs vœux de nouvelle année soient transmis à tous les membres de la FMM dans tous les pays. Il a chargé la FMM de faire tout ce qui est en son pouvoir pour mettre fin le plus rapidement possible à la crise dans la région du Bassin du Lac Tchad. Il a assuré du soutien continu du siège de l’UA pour y parvenir. La visite s’est déroulée sans encombre et le COMFORCE est retourné en toute sécurité à son Quartier Général à N’Djamena au Tchad.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *