Les troupes du Secteur 4 de Diffa de la Force Multinationale Mixte (FMM), en République du Niger, ont fait preuve d’un courage et d’une bravoure hors du commun lorsque leur position a été attaquée. Les troupes du Secteur déployées à Baroua ont été attaquées par des criminels présumés de BH/ISWAP aux petit matin du mercredi 25 août 2021. Les troupes ont tactiquement canalisé les criminels vers leur zone d’action, ont fait feu sur eux et ont neutralisé un grand nombre de terroristes, tandis que d’autres s’échappaient avec des blessures plus ou moins graves.

A la fin de la rencontre, un total de quarante-trois (43) cadavres d’insurgés de BH/ISWAP étaient éparpillés autour des zones d’engagement. Un terroriste suspecté d’être leur chef a été capturé vivant, une grande cache d’armes et de munitions a été récupérée et quatre camions de tir ennemis ont été détruits. Il est cependant extrêmement regrettable que sept vaillants soldats de la FMM aient fait le sacrifice suprême, tandis que quatre autres ont été blessés à des degrés divers et sont soignés dans un hôpital militaire.

 Par coïncidence, le Commandant de la Force, FMM, le Général de Division Abdul Khalifah Ibrahim était au QG du Secteur 4 de Diffa le 25 août 2021 pour la dernière étape de sa visite de familiarisation/opérationnelle dans les différents secteurs. Le Général Ibrahim a salué le sacrifice désintéressé et les actes de bravoure dont ont fait preuve les troupes. Tout en priant pour le repos des âmes des soldats décédés qu’il a décrit comme des combattants de la liberté, il a présenté ses condoléances à la famille des défunts et a souhaité un prompt rétablissement aux soldats blessés.

Alors qu’il s’adressait aux troupes sur la ligne de front du Secteur 4, aux côtés du Commandant du Secteur 4, le Colonel Mamane Sani Kiaou, le Général Ibrahim a déclaré que, malgré les vagues continues de redditions des terroristes de BH/ISWAP, les forces de la FMM continueront à mener la bataille dans toutes les enclaves identifiées des insurgés. Il a décrit ces attaques comme les coups de pied futiles d’un cheval mourant. Il les a en outre chargés de s’armer de courage, de rester vigilants et de s’attaquer de manière décisive aux restes des criminels aux abords de la région du lac Tchad.

Signé

Colonel Muhammad Dole

Chef de l’information publique militaire

QG FMM N`Djamena Tchad

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *