Le Commandant de la Force Multinationale Mixte FMM, le général de division Abdul Khalifa Ibrahim a assuré que les troupes dans leur mission ne laisseront rien au hasard jusqu’à ce que les derniers restes de l’État islamique dans la province d’Afrique de l’Ouest et des éléments des groupes Boko Haram sont enracinés dans le bassin du lac Tchad.
Ceci est contenu dans une déclaration signée par le chef de l’information publique militaire, le colonel de la FMM Mohammed Dole sur les activités de la Force du 6 au 19 août 2021.

Rappelons qu’il y a eu un changement récent dans la direction de la MNJTF dans lequel le général de division Abdul Khalifah Ibrahim a pris le commandement de la MNJTF le 6 août 21 du major général JJ Ogunlade en tant que commandant de la force.

« Dans le cadre de ses visites de familiarisation et opérationnelles, il a visité le secteur 3 de la FMM dont le quartier général est à Monguno (Nigeria) le 12 août 2021.

« Dans la continuité des visites, le Commandant le mercredi 18 août et le jeudi 19 août 21 ont visité respectivement le QG du secteur 1 de la FMM à Moura Cameroun et le QG du secteur 2 à Bagasola au Tchad. Il était accompagné d’officiers d’état-major principaux du QG MNJTF provenant de tous les pays participants. Il a été briefé dans le Secteur 1 (Cameroun) par le Commandant de Secteur Brig Gen D Bouba et dans le Secteur 2 (Tchad) par le Brig Gen Djouma Youssouf Mahammat.

« Le dossier couvrait le contexte, les activités opérationnelles, les réalisations et les défis des secteurs. Le FC a été impressionné par l’accueil qui lui a été réservé ainsi qu’à son entourage ainsi que par le déroulement et le contenu des briefings. Dans ses propos, aux officiers et hommes des 2 Secteurs séparément, il leur a dit qu’il venait avec un élan et un zèle renouvelés pour porter le combat à l’ennemi pour hâter la fin de ce conflit. Il a félicité les officiers et les hommes pour leur courage, leur résilience et leur service qui ont décimé et dégradé les insurgés et réduit leur puissance. Il a rendu hommage aux héros tombés au combat et a prié pour leur repos. Il a cependant appelé à une vigueur renouvelée, une meilleure synergie, un meilleur partage du renseignement, un leadership et une coordination ciblés pour permettre à la MNJTF de remplir pleinement son mandat. Il a dit qu’il avait écouté attentivement les défis énumérés par les commandants et qu’ils seraient soigneusement examinés.

« Il a félicité les pays contributeurs de troupes du Nigeria, du Niger, du Cameroun, du Tchad et de la République du Bénin pour leur soutien et leur confiance dans la FMM et a promis de répondre aux attentes. Il a également remercié la CBLT, l’UA et l’UE pour le soutien apporté à la FMM. Il a déclaré à propos de la vague de redditions récentes des insurgés dans la zone de responsabilité de la FMM et au-delà, c’est un développement bienvenu et nous continuerons de les encourager à se rendre et à sortir leurs armes.

« Il a cependant mis en garde contre la complaisance et a exhorté les troupes à rester en état d’alerte et à être très prudentes face aux insurgés qui se sont rendus, ajoutant que les lois internationales des conflits armés doivent être respectées par les troupes de la MNJTF à tout moment. Il les a informés que le QG FMM étudiait attentivement le développement pour leur permettre de donner des directives à ce sujet.

« Alors qu’il se trouvait dans le secteur 1 Mora (Cameroun), le FC, accompagné du commandant du secteur, a rendu une visite de courtoisie au Senior District/Division Officer (SDO) du Mayo-Sava et de la préfecture de Mora, M. Roger Saffo dans son bureau. Le SDO a exprimé son appréciation pour la visite et a exhorté le FC à revoir sa stratégie pour vaincre les terroristes, car les insurgés du BH/ISWAP changent maintenant leurs tactiques pour survivre. Il a promis une coopération et un soutien continus aux agences militaires et de sécurité, par le biais de la collaboration. Les points forts de l’événement ont été la visite aux blessés en action des troupes au centre médical du secteur 1 à Mora et la remise de la machine de traitement de l’eau au commandant. ” ajouta Dole.

Dans un développement connexe, le commandant OP Turus (Afrique de l’Ouest) Col Rory Shannon de l’armée britannique a rendu une visite de courtoisie au Commandant, le major général AK Ibrahim au cierge Ndjamena Tchad le 17 août 21. et le renforcement des capacités, entre autres. La visite a été cordiale et sans accroc. Le même jour, le FC a visité la Cellule de coordination et de liaison (CCL) et le cmdt Op BARKHANE, le major général Laurent Michon à leur base à Ndjamena, au Tchad. Les discussions ont porté sur le partage d’informations, le renforcement des capacités et d’autres formes de formation visant à rétablir la normalité. dans l’environnement opérationnel. Le FC a déclaré qu’il continuerait à s’associer et à engager toutes les parties jusqu’à ce que la MNJTF accomplisse sa mission. Ceux-ci étaient également sans accroc et cordiaux.

La Force multinationale mixte FMM réorganisée a été opérationnalisée à la mi-2015 par les pays de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) comprenant le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Tchad. La République du Bénin a également pris part aux délibérations et au déploiement ultérieur. Son mandat comprend la création d’un environnement sûr et sécurisé dans les zones du bassin du lac Tchad affectées par les activités de Boko Haram, faciliter la mise en œuvre du programme de stabilisation par la CBLT, y compris le retour des personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDI) et des réfugiés et la facilitation des opérations/assistance humanitaires dans ses zones d’opérations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *