Les soldats du Contingent Béninois de la Force Multinationale Mixte (FMM) ont récemment rejoint l’unité sanitaire de la garnison de la FMM à N’Djamena au Tchad, pour participer à un exercice de don de sang visant à sauver la vie de soldats blessés dans la lutte contre les terroristes de Boko Haram. Le personnel militaire a révélé qu’ils donnaient volontairement leur sang, espérant  contribuer aux efforts de l’équipe médicale pour soigner les camarades d’armes. Ce don marque la deuxième fois que le personnel de la FMM entreprend un tel geste humanitaire après le déploiement de l’opération AMNI FAKAT en avril 2018.

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *